Jupiter's Legacy
Netflix

L'acteur Ben Daniels jubile et analyse : "Dans le dernier épisode, on voit le vrai Walter !"

La saison 1 de Jupiter's Legacy cartonne sur Netflix depuis vendredi, occupant la première place du Top 10 sans surprise. Et le drama super-héroïque boucle ce premier chapitre sur un final haletant, marqué par un twist majeur... Attention spoilers !

Walt, le frère de Sheldon Sampson, est en réalité le vilain qui manipule son monde en coulisse, pour prendre le pouvoir ! Pour Première, l'acteur Ben Daniels explique ce dernier épisode et confirme que Brainwave a bien retourné sa veste !

Que vaut Jupiter's Legacy, la série Netflix entre The Boys et Watchmen ? (critique)

"Il a construit son plan petit à petit. C'était dans sa tête depuis des années", nous confie l'acteur anglais vu récemment dans The Crown. "Bien sûr, il n'avait pas prévu que Brandon allait exploser la tête de cette copie de Blackstar avec son poing... Ca a presque fait capoter son plan d'ailleurs. Mais dans cet épisode final, on voit le vrai Walter ! Tout le reste, dans les épisodes précédents, n'était qu'une façade qu'il affiche en public. Cela fait des années qu'il est comme ça et voit les choses comme ça."

Ben Daniels va plus loin et assure que Walt est "un personnage très machiavélique, du genre Steve Bannon derrière Donald Trump. Je trouve ça fascinant. Ce sont des gens de l'ombre, on ne sait jamais trop ce qu'ils veulent, s'ils sont dans une quête de pouvoir absolu ou s'ils ont le bien de l'humanité en tête... Ce sont des personnalités insaisissables, ombrageuses. Walt a ce petit côté Scar dans Le Roi Lion bien sûr..."


Mais pourquoi le frère de Utopian est-il ainsi passé du côté obscur ? Selon son interprète, c'est un basculement qui a commencé un siècle plus tôt : "Il faut vous demander : qu'est-ce que ça vous ferait d'avoir Elvis Priestley comme frère ? Ou James Dean ? En somme, quelqu'un qui est un milliard de fois plus cool que vous ? On voit bien cet impact que cela a eu sur Walt au fil d'une centaine d'années... Dans les années 1930, il n'est clairement pas dans son élément. Il vit entouré de mâles Alpha, avec son père, son frère, ou même avec George. Il ne trouve pas sa place et il souffre beaucoup de cela. Ces trois relations qu'il a eu avec ces trois hommes ont fini par infuser en lui. Jusqu'à devenir quelque chose de très toxique, un siècle plus tard. Toxique pour les autres j'entends !" rigole Ben Daniels, qui précise que Brainwave veut renverser la table depuis longtemps déjà :

"Le changement chez Walt a commencé dès qu'il a eu ses pouvoirs. Il y a cette scène durant laquelle l'Union s'assoit pour la première fois autour de cette grande table ronde, dans le QG. Quelqu'un lance : 'Mais pourquoi est-ce qu'on a eu ces pouvoirs ?' Et Walter répond : 'Pour régner sur le monde, bien sûr !' Ca passe comme une blague, mais dans le fond, il le pense réellement ! Parce qu'il peut lire dans les pensées de tout le monde sur Terre, excepté Sheldon. Donc il sait déjà tout ce qui va se passer. Je crois qu'il a mis en place une stratégie sur le très long court pour arriver à ses fins... (rires). Mais bon, comme ils ne meurent pas, il peut !"

Comment le fils de 5 ans de Josh Duhamel a fait modifier son costume de Jupiter's Legacy

Ce sera donc lui, désormais, le grand vilain de Jupiter's Legacy. Netflix n'a pas encore commandé de saison 2, mais Ben Daniels nous confie avoir très envie d'enfiler ce costume de bad guy :

"Le parcours de Walt a été écrit de manière très intelligente. Si vous avez lu les comics, vous savez qu'il va devenir vraiment, vraiment méchant ! Vraiment mauvais ! C'est aussi pour ça que j'ai eu envie de jouer ce personnage... J'avais lu les comics, j'ai été aspiré dans cet univers complètement fou, avant même de lire les scripts. J'ai signé pour la série seulement en ayant lu les deux premiers épisodes. Du coup, c'était bien d'avoir les BD pour comprendre à quel point ces personnages sont forts. J'espère vraiment qu'on aura une saison 2, parce qu'il se passe des choses vraiment folles que j'ai très envie de jouer... Et la saison 3, je ne vous raconte pas !"